Déconnexion (fermer session)

Définitions:
Interprétations

Interprétation consécutive:
La prise de notes*
Les abréviations*
Les symboles*
Une méthode pour résumer*
La concentration*
La consécutive sans notes

Interprétation simultanée
Ecouter le sens du message
Se libérer des mots de l'orateur
Visualiser pour mieux déverbaliser
Dégager les idées
Formuler des phrases cohérentes
L'enchaînement du discours

Préparation de la consécutive
Préparation de la simultanée

Exercices:
Exercices 1ere Master
Exercices 2eme master

Traduction raisonnée
Exercices

Discours O.N.U.

AGENDA

Traduction juridique:
Portail du pouvoir judiciaire belge
Jurisprudence arabe
Exemples de jugement en arabe
Exemples de traduction française

Bibliothèque*
bibliotheque

Cours de M. Khémaïs GHARBI
Traducteur-Interprète à Bruxelles (depuis 1967)
Professeur invité à la Haute Ecole Francisco Ferrer
Section: interprétation/Arabe-Français
Directeur de catégorie : M. Renaud Loridan

Voici quelques définitions et leur source*

Interprétation simultanée

  • Dans le cas de l'interprétation simultanée, l'interprète, installé dans une cabine spécialement équipée d´une console avec microphone et d’écouteurs, suit l´énoncé du discours et traduit au fur et à mesure de l´intervention. La langue maternelle de l'interprète devra être la même que celle du client et l´interprète devra d´autre part comprendre parfaitement la langue de l´événement. Ce genre d'interprétation requiert la présence de deux interprètes par assistant ou par langue qui se relaient toutes les 20 minutes.
  • L'interprétation simultanée est particulièrement indiquée dans le cadre de congrès, de conférences ou d´événements auxquels participe un public multilingue.
  • Il s'agit de la forme d'interprétation la plus avancée et la plus complexe d'un point de vue purement technique.C'est aussi la forme d'interprétation la plus dynamique et la plus flexible pour les participants.

Interprétation consécutive

  • Dans le cas de l'interprétation consécutive, l'interprète traduit des portions successives du discours de l'orateur, pendant les courtes pauses que l'orateur effectue à cet effet. Cette situation allongera sensiblement la durée de la rencontre qui durera facilement le double de temps. L'interprète traduira aussi à l'orateur les questions du public. Il devra donc être de la même langue maternelle que le public et comprendre parfaitement la langue de l'orateur.
  • Ce type d'interprétation est propre aux réunions, aux interviews, en général, aux événements auxquels participe un public dont la langue est commune mais diffère de celle de l'orateur.
  • L'interprétation consécutive est la forme la plus ancienne de l'interprétation et, pour bon nombre de personnes, la plus complexe d'un point de vue humain. L'interprète doit faire preuve d´une grande agilité dans la prise de notes car il devra attendre que l'orateur fasse une pause dans son discours pour pouvoir interpréter ce qu'il vient de dire. Le public lui aussi devra être très attentif s'il ne veut pas perdre le fil de la réunion en raison des nombreuses coupures dans la communication.

Interprétation de liaison

  • L'interprétation de liaison sert normalement de lien entre deux parties n'ayant pas la même langue. L'interprète devra maîtriser parfaitement les deux langues et traduira fidèlement ce que les uns et les autres diront. C'est le genre de traduction typique des réunions d'affaires entre quatre personnes (voire moins) et des visites d'une ou plusieurs personnes à l'étranger.
  • Pour l'interprétation de liaison, l'interprète a besoin d'une préparation aussi intense que dans le cas des trois autres modalités. Contrairement à l'interprétation consécutive, dans l'interprétation de liaison on ne prend pas de notes ; c'est une forme de communication assez spontanée, flexible et détendue pour toutes les personnes présentes qui, d'autre part, multiplie par deux le temps de la réunion.

Le chuchotage

  • Dans le cas de l'interprétation chuchotée ou « chuchotage », l’interprète traduit le discours d'une langue que la plupart des participants comprend. L'orateur et les participants parlent normalement sans faire aucune pause et l'interprète traduit à son client, à voix basse, en chuchotant, ce qui est dit lors de la réunion et, dans certaines occasions, traduit aux personnes présentes ce que dit son client. Dans ce cas, l'interprète devra être de la même langue maternelle que son client et comprendre parfaitement la langue de l'évènement.
  • L'interprétation chuchotée est propre aux réunions, aux entretiens, aux conférences et en général aux événements auxquels participent un public et un orateur parlant une même langue mais différente de celle du client.
  • Dans le cas de l'interprétation chuchotée, la plus grande difficulté pour le client et pour son interprète est due aux problèmes acoustiques inhérents à cette situation. Un autre inconvénient est la gêne que le bruit constant suppose pour le public proche du client. Du point de vue technique, cette forme d´interprétation n´est guère plus complexe.

* Mondo services